Des oeuvres contre une autoroute…

Je ne me considère pas comme un artiste, je n’ai pas de don particulier pour un art comme le dessin, la peinture, la sculpture, … Je fais juste des photos. J’ai commencé la photo il y a longtemps, du temps de l’argentique, la photo nature il y a seulement quelques années. Au début, je m’y suis mis pour garder une trace de ce que je rencontrais en me baladant et que je ne connaissais pas. Le but : essayer d’identifier de retour à la maison avec des livres en triant les photos et donc mémoriser les noms de telle fleur, tel insecte, … Puis j’ai découvert peu à peu des photographes qui non seulement présentaient des espèces mais de manière esthétique, un cadrage particulier, une recherche de lumière. Je m’y suis donc mis aussi et j’avoue y prendre beaucoup de plaisir même si je n’arrive pas toujours au résultat escompté.

pyrole-1-fleur

Au delà de me cultiver en connaissant mieux ce qui m’entoure, j’aspire aussi à émerveiller et intéresser le plus grand nombre à cette biodiversité qui périclite sous nos yeux. Et c’est dans ce cadre que je n’ai pas hésité une seconde à proposer une photo au projet 51 artistes contre l’A51. C’est un projet humain et citoyen contre une autoroute, soutenue par Mountain Wilderness, une super association à laquelle j’adhère depuis très longtemps!

Je vous laisse découvrir le projet : www.51a51.mountainwilderness.fr

Descriptif de la photo :

La pyrole à une fleur est une petite fleur blanche, délicate, pas très habituelle. Avec son unique fleur elle semble fragile. Elle pousse dans des forêts humides de résineux dans des endroits ombragés, parmi les mousses, dans une sorte d’écrin préservé pour elle. Il faut ouvrir l’oeil et la chercher pour la découvrir.

Texte expliquant ma participation :

Le Trièves est une région du Vercors, magnifique et préservée. C’est un lieu où la biodiversité s’exprime particulièrement et pleinement. Il regorge d’une quantité de fleurs et de petites bêtes fragiles qui échappent souvent au regard. Je ne peux imaginer qu’une autoroute traverse ce territoire, prenne la place de terres fertiles et segmente encore ce beau pays. De plus, en tant qu’Accompagnateur en Montagne / Photographe, je n’envisage pas de me promener sur les Hauts Plateaux et d’observer un paysage balafré!

Les œuvres sont exposées depuis cet été dans divers lieux entre Grenoble et Gap. D’ailleurs, l’exposition se tiendra du 2 au 12 Septembre prochain à l’Ancien Musée de Peinture de Grenoble. L’inauguration aura lieu le samedi 5 septembre 2015 à 11h. Au plaisir de vous y croiser!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.